VIVRE AVEC UN CHAT PORTEUR DE LA LEUCOSE FÉLINE (article SPA)

La leucose féline est due à un virus appelé virus leucémogène félin (ou FeLV), non transmissible à l’homme ni aux autres espèces animales : il n’atteint que les chats.

Le virus est dépisté grâce à un test sanguin, systématiquement réalisé sur les chats du refuge de Lyon-Marennes. 

Lorsqu’un chat est testé « positif », cela ne signifie pas qu’il est malade, mais qu’il est séropositif. Autrement dit, que le virus « sommeille » dans son organisme, où il peut rester silencieux pendant plusieurs mois avant de se réveiller… Parfois même, en fonction de sa réactivité immunitaire, le chat élimine purement et simplement le virus par lui-même.

Il est important de bien protéger un chat positif, en le faisant vacciner chaque année (typhus/coryza), et en lui donnant une alimentation de bonne qualité qui aidera son corps à mieux se défendre. En effet, la leucose féline entraîne une faiblesse du système immunitaire du chat, le rendant plus sensible aux infections.

Il faut également garder le chat positif à l’intérieur, pour éviter qu’il ne contamine les chats du voisinage car le virus se transmet par toutes les sécrétions : sang, larmes, salive, urines…
Lorsque le virus se déclare, le chat, immunodéprimé, devient plus sensible aux infections et son organisme a du mal à lutter contre les maladies. Il faut alors consulter un vétérinaire au moindre symptôme pour qu’il mette en place un traitement dans les meilleurs délais.

C’est vrai, les chats positifs ont une espérance de vie plus courte et le virus peut les emporter. Mais avant ça, ils peuvent avoir de belles années devant eux et apporter beaucoup de gaieté et de ronrons dans un foyer !